Le Phare de l’Humanité

Un matin de printemps en 2022, une femme du prénom de Valérie se ballade les pieds nus sur le bord de l’océan, ses pensées voguant entre ciel et terre sur la beauté de ce monde mais aussi sur la misère de cette humanité.

Comment une Terre avec autant de richesses, peut-elle être si pauvre en humanité.

A quel moment s’est-elle retrouvé dans cette situation ? et que puis-je faire pour contribuer à réveiller ce monde en sommeil.

Alors que Val était dans ses questionnements, une vague vint s’écraser sur ses pieds et en se retirant, une flèche d’écumes l’invita à plonger dans ces profondeurs.

Mais comment, comment puis-je faire moi humaine pour rentrée dans cette eau à 13° et comment vais-je respirer ? tout autant de questions que l’humain peut se poser, sa réflexion étant construite sur sa simple croyance de ses limites.

Val sentait les battements de son cœur et savait qu’elle pouvait avoir confiance en lui.

Elle marcha alors pas à pas en direction de l’océan, ressentant une eau dont la température devenait de plus en plus agréable.

Ses pieds s’enfonçaient dans le sable de la plage et l’eau montait de plus en plus haut jusqu’à ce que Valérie soit intégralement submergé et elle nagea loin vers les profondeurs, de l’océan entendant ce doux chant mélodieux lointain.

Elle nagea longuement, ses pieds agissant comme une nageoire et ses oreilles se transformant en filtres, lui permettant de respirer, elle nagea vers les profondeurs ne sachant pas où aller, tel un aimant attiré par une polarité opposée.

Elle nagea et se retrouvât au pied d’un regroupement de rochers d’où jaillit un phare.

Elle escalada les rochers, gravit les marches du bâtiment et arriva en haut du monument qui éclairait à l’horizon les bateaux évitant ainsi qu’ils heurtent les rochers …

Pendant un instant méditatif, en observation de ce merveilleux spectacle, Val entendit une voie.

« Très chère enfant, tu comprends ainsi le principe de la vie sur Terre et de l’évolution humaine.

Il est nécessaire d’aller chercher dans tes profondeurs, les sources de lumières qui t’ont appelées afin de refaire surface, guidé par ton cœur et ta foi.

En gravissant les marches pas à pas, tu deviens le phare qui guide les âmes égarées sur leur chemin et leur montre les obstacles qu’elles ont à surmonter ou éviter pour ainsi éviter le naufrage.

Tu as pu te rendre compte que les limites que tu te fixais étaient celle de ton mental et de tes conditionnements, mais qu’en réalité tu étais capable de bien des choses, que tes ressources étaient illimitées ».

Sur ces paroles dont elle ne chercha pas la provenance, Val compris la grandeur de son champ des possibles et de ce pourquoi elle été faite.

Elle comprit aussi quel était le rôle de ses épreuves et que celles-ci n’étaient pas là pour la diminuer mais pour la faire grandir.

La jeune Femme réouvra les yeux en ressentant le sable sous ses pieds ,en bord de plage ,le regard portait à l’horizon.

Un cœur allégé de sa peine et rempli de confiance, comprenant maintenant qu’elle était un phare de l’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *